Brindas va perdre la gestion du droit des sols!

Ce billet fait suite au conseil municipal du 7 juillet 2014 et vous explique notre déception face à une décision prise sans concertation de Brindas Juste Pour Vous

Les services de l’Etat n’instruiront plus, dès cet automne, les permis de construire et les déclarations préalables, qui seront désormais à la charge des communes. Chaque commune ne dispose pas d’un service urbanisme suffisamment structuré pour répondre à ces exigences. Or, ce que vous ne savez peut être pas, c’est que Brindas, depuis 2013, sous l’impulsion de C. Agarrat, avait anticipé cette réforme et ne dépendait donc plus de l’Etat pour l’instruction des dossiers d’urbanisme. 

C’est, à notre avis, un atout considérable pour notre commune. Or, lors du conseil municipal du 7 juillet 2014, nous avons appris que la liste majoritaire, sans en avoir par ailleurs discuté au préalable avec les groupes d’opposition, a décidé de  transférer sa gestion du droit des sols au SOL (Syndicat de l'Ouest Lyonnais) et par conséquent  réduire le personnel du service urbanisme. Certes, la nécessaire mutualisation des dépenses au niveau intercommunal est une réalité que notre groupe avait envisagé lors de la campagne électorale. Mais sur ce point d'urbanisme nous aurions proposé de mettre à disposition de la structure gérant l'instruction des droits des sols un de nos agents, durant quelques heures, mais aurions gardé l'instruction au niveau de notre commune.

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau