la résidence tant attendue ne verra pas le jour

Et un et deux et trois..non ce n'est pas le score d'un  match de coupe du monde , mais bien la troisième décision prise sans aucune concertation avec les élus de l'opposition ni même  avec les Brindasiens pourtant si désireux de voir aboutir ce projet.

C’est à l'occasion d'une question précise posée par une personne du public assistant au conseil municipal du 7/7 que nous avons appris que les élus de Brindas juste pour Vous ne souhaitaient pas donner suite au projet de la résidence séniors. Ce projet, prévu de longue date (plusieurs mandatures) touchait à sa fin. En effet, il était prévu la construction d’une résidence séniors  sur un terrain appartenant à l’OPAC, situé à l’angle de la rue du Vieux Bourg et du chemin du Moncel.

Cette résidence offrait des appartements adaptés aux seniors et aux personnes porteuses d'un handicap. une salle d’animation attenante avait été budgétée. La convention avec l’OPAC était signée, bref le paquet était bien ficelé et cette résidence tant attendue par les Brindasiens allait voir le jour. Mais coup de théâtre, M. Dussurgey annonce que rien ne se fera. Une maison de retraite (pour reprendre leurs thèmes de campagne) serait envisagée au niveau du chemin de la Gonarde. (Ce lieu avait par ailleurs été envisagé dès 2001 puis abandonné d'une manière concertée car jugé trop éloigné du centre bourg). Alors pourquoi une telle décision ? Que devient la convention signée avec l’OPAC ? Combien de temps encore devront attendre les personnes agées désireuses de se rapprocher du centre ? Encore une démarche pour le moins surprenante et surtout prise sans aucune concertation. … Quel mépris pour nos seniors qui attendaient avec impatience cette résidence au CENTRE DU VILLAGE.

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau