Brindas

CR du conseil du 21 mars 2016

Une absence de méthodologie de plus en plus inquiétante !

En préambule du conseil, la gendarmerie de l’Arbresle a présenté au conseil le projet « participation citoyenne »

C’est un dispositif qui a été initié pour la première fois dans les Alpes Maritimes par des résidents anglais las d’être cambriolés. Repris par la gendarmerie de Grasse, le ministre de l’intérieur a choisi en 2011 de généraliser le concept et a indiqué dans sa note ministérielle « cette démarche consiste à faire participer les acteurs locaux de la sécurité et la population concernée, avec l’appui et sous le contrôle de l’Etat, à la sécurité de leur propre environnement.

Ceci doit permettre :

  • De rassurer la population
  • D’améliorer la réactivité des forces de sécurité contre la délinquance d’appropriation
  • D’accroître l’efficacité de la prévention de proximité

Le dispositif, encadré par la loi, s’articule autour du Maire, de référents de quartiers, de lotissements ou de rues et de la gendarmerie. Il a pour but de mobiliser les habitants pour qu’ils participent à l’effort de sécurité en signalant les allées et venues et les faits suspects dans leur environnement, mais en aucun cas en intervenant directement, ceci restant du domaine exclusif des gendarmes.

Il ne s’agit pas de surveiller ses voisins, mais de lutter contre les cambriolages, les vols par ruse et les dégradations, en renseignant sur des faits et non sur des personnes nommément désignées, en observant et non en surveillant ou en patrouillant, en accomplissant des actes élémentaires de prévention (exemple, relever le courrier d’un voisin et surveiller son logement en son absence)

Le dispositif est mis en place après la signature d’un protocole entre le Maire, les référents et la gendarmerie. Cette convention précise formellement le rôle de chacun.

Points donnant lieu à délibération

Annexe 1 : finances : admission en non valeur.

Lire la suite

compte rendu du conseil du 23 février 2015

A l’ordre du jour de ce conseil figurait deux points importants, les subventions versées aux associations et le vote du budget primitif 2015.

En préambule, Mr Dussurgey a présenté le compte administratif 2014 et le compte de gestion 2014. A l’issue des explications apportées sur ces deux documents qui relatent l’exécution du budget, Christiane Agarrat s’est félicité sur la qualité des précisions budgétaire de l’ancienne majorité puisque sur le volet fonctionnement 96 % des dépenses ont été réalisées et 102 % des recettes ont été encaissées.

Elle a toutefois fait remarquer qu’il serait souhaitable pour la bonne exécution des investissements et pour le versement des subventions aux associations que l'on revienne à un vote du budget établi sur l’année calendaire.

Ces deux documents ont été approuvés à l’unanimité.

Attribution des subventions aux associations : 

Lire la suite

un début de mandat difficile pour les membres de l'opposition

Nous tenons tout d’abord à remercier tous les Brindasiens qui nous ont accordé leur confiance lors des élections des 23 et 30 mars. Arrivés en deuxième position, cela nous a permis d’obtenir 5 conseillers pour vous représenter.
Mais la nouvelle équipe municipale se met en place sans partage.

Lire la suite