interrogations, inquiétudes..

groupe scolaire : résultats du sondage

Lors du conseil du 12 mars, Christiane Agarrat a lu une déclaration commune de BPP et BVEB afin de présenter les résultats du sondage à l’ensemble des élus.

L’objectif étant de solliciter l’ouverture d’un débat sincère, objectif et argumenté sur les hypothèses de travail permettant de décider d’un projet répondant le mieux possible aux enjeux d’accueil des enfants sur le long terme.


Vous trouverez ci-dessous son intervention :

« Monsieur le Maire, mesdames et messieurs les conseillers municipaux,

Comme vous le savez, nos 2 groupes, Brindas Participation et Progrès ainsi que Bien Vivre Ensemble à Brindas, ont mis en œuvre une consultation auprès de l'ensemble des Brindasiens pour recueillir leur avis sur le projet d’aménagement du groupe scolaire existant, dont l’objet est d’accueillir 35 classes en centre bourg.

297 personnes ont répondu à ce sondage : 21 ont répondu qu'elles étaient favorables à ce projet et 276 ont dit NON, soit 93%

Ce résultat est clair et sans appel. Certains ont expliqué ce rejet en soulignant la "galère" rencontrée aujourd'hui au moment de l'accompagnement des enfants. D'autres expliquent que les écoles "usines" ne sont guère confortables, ni efficaces et qu'en tout état de cause on doit penser avant tout aux enfants, à l'équipe pédagogique et surtout à leur sécurité.

Maintenant, Monsieur le Maire, mesdames et messieurs les conseillers municipaux, que faisons nous ? 

Nos deux groupes vous demandent solennellement de reprendre la réflexion sur ce projet structurant et essentiel pour le devenir de notre Commune. Faisons procéder aux études nécessaires pour évaluer sérieusement les différents projets pour nous permettre de décider en pleine connaissance de cause.

Cette réflexion devra se faire au sein de la commission affaires scolaires et du COPIL "groupe scolaire". Mais si le conseil municipal doit être le centre de cette discussion, les Brindasiens doivent aussi être associés å ce projet afin "de choisir en connaissance de cause".

Nous vous remercions par avance de prendre en compte la voix des Brindasiens et de renouer le travail en commun en dehors de tout esprit partisan. »

Pour toute réponse à cette démocratique sollicitation dont la seule ambition est de demander la réouverture d’un travail objectif et exhaustif sur toutes les hypothèses possibles pour créer le bon équipement, au bon endroit. M. le Maire  s’engage dans un monologue, divagant sur divers sujets dont on comprend finalement que le seul objectif poursuivi est de justifier son refus de la concertation, mais sans l’avouer directement.

Devant notre insistance à obtenir l’ouverture d’un dialogue, l’adjointe aux affaires scolaires renchérit avec une pointe d’ironie sur le fait qu’elle est prête à organiser des soirées de réunion, si on insiste. Mais comme finalement elle ne veut pas l’organiser, elle explique que cela ne servira à rien car quoi qu’il en soit il n’est pas question qu’ils révisent leur position.

A noter l’intervention de M. Dussurgey, du groupe majoritaire, qui s’est exprimé également contre le projet soutenu par M. le Maire, expliquant que ce qui est proposé n’est pas en ligne avec ce qu’ils avaient défini lors de la campagne électorale.

Bref, après plus d’1 heure de palabres et malgré toutes les tentatives d’obstruction à la conduite d’un débat serein et d’entêtement à ne pas vouloir regarder les choses en face, M. Jean finit par accepter, du bout des lèvres, l’éventualité de l’organisation d’une réunion de travail.  Qu’il s’empresse d’ailleurs de mettre entre les mains et le bon vouloir de l’adjointe aux affaires scolaires, dont-on connait la célérité pour mener à bien ce genre d’action, simple ! ….

A suivre …

sondage : groupe scolaire

                                                                                                                  Sondage2

"Pensez-vous judicieux d’augmenter la concentration des élèves au centre bourg avec l’extension de l’école maternelle et l’aménagement des locaux actuels prévus pour accueillir 35 classes ? "

 

Pour vous permettre de retracer dans le temps toutes les actions entreprises par les groupes BVEB et BPP, concernant le projet du groupe scolaire à Brindas, nous avons invitons à parcourir les différents documents joints :

Lettre ouverte adressee a mr le maire et aux conseillers le 15 10 2018lettre-ouverte-adressee-a-mr-le-maire-et-aux-conseillers-le-15-10-2018.pdf (118.82 Ko)

Lettre n 6 bien vivre ensemble a brindas octobre 2019lettre-n-6-bien-vivre-ensemble-a-brindas-octobre-2019.pdf (991.56 Ko)

Bulletin n 39 brindas participation et progres octobre 2019bulletin-n-39-brindas-participation-et-progres-octobre-2019.pdf (1.61 Mo)

Intervention conjointe des 2 groupes d opposition au cm du 29 10 19intervention-conjointe-des-2-groupes-d-opposition-au-cm-du-29-10-19.pdf (21.14 Ko)

Cr conseil du 29 octobre 2018 lire page 10 a 17 sujet groupe scolaire 1cr-conseil-du-29-octobre-2018-lire-page-10-a-17-sujet-groupe-scolaire-1.pdf (9.6 Mo)

Mail envoye a mr le maire le 07 01 2019 accompagne du projet alternatif pour les ecoles de brindas 1mail-envoye-a-mr-le-maire-le-07-01-2019-accompagne-du-projet-alternatif-pour-les-ecoles-de-brindas-1.pdf (34.26 Ko)

Projet alternatif pour les ecoles de brindas 1projet-alternatif-pour-les-ecoles-de-brindas-1.pdf (97.83 Ko)

Lettre adressee a mr le maire et aux conseillers le 18 01 2019lettre-adressee-a-mr-le-maire-et-aux-conseillers-le-18-01-2019.pdf (28.97 Ko)

Bulletin commun bpp et bveb fevrier 2020bulletin-commun-bpp-et-bveb-fevrier-2019.pdf (652.59 Ko)

Documents d’information complémentaires :

Presentation reunion publique 20 09 2019presentation-reunion-publique-20-09-2019.pdf (1.39 Mo)

Presentation projet nouveau groupe scolaire grezieux 1presentation-projet-nouveau-groupe-scolaire-grezieux--1.pdf (471.1 Ko)

pour donner votre avis cliquer ici

Pour être informé, abonnez-vous au Progrès

C’est devenu une mauvaise habitude de la part de la nouvelle équipe majoritaire du conseil municipal.

Pour être informé des mauvais coups préparés dans le secret de quelques cabinets obscurs, il faut lire la presse comme en témoigne le nouvel article du « Progrès » paru le 16 août (cliquer ici pour lire l'article). Exit les élus, les commissions, le conseil municipal, le maire Christian Beffy communique par médias interposés.

Cette fois, il confirme le report (l’annulation ?) de la construction de la résidence séniors tant attendue. Toutefois, devant la levée de boucliers suite à l’annonce impromptue de cette décision lors du dernier conseil municipal par le premier adjoint, il tente de « noyer le poisson » en évoquant de vastes projets en réflexion.

Mais quels projets ?

Lire la suite

le parking relais aux oubliettes!!

"Et de 4...
Après l'abandon de la rue Jean-Guy MOURGUET et de la résidence senior au centre du village,le transfert de la gestion du droit des sols,  le Maire de Brindas par l'intermédiaire de son 1er adjoint a DÉCIDÉ unilatéralement de supprimer l'emplacement réservé pour la création d'un parking relais prévu pour faciliter l'accès aux transports en commun.
C'est une fois encore sans discussion ni au sein du conseil municipal ni au sein du comité de pilotage mis en place avec les communes de Messimy, Thurins, Grezieu la Varenne, Sainte Consorce, que cette décision à été prise.

Lire la suite

la résidence tant attendue ne verra pas le jour

Et un et deux et trois..non ce n'est pas le score d'un  match de coupe du monde , mais bien la troisième décision prise sans aucune concertation avec les élus de l'opposition ni même  avec les Brindasiens pourtant si désireux de voir aboutir ce projet.

C’est à l'occasion d'une question précise posée par une personne du public assistant au conseil municipal du 7/7 que nous avons appris que les élus de Brindas juste pour Vous ne souhaitaient pas donner suite au projet de la résidence séniors. Ce projet, prévu de longue date (plusieurs mandatures) touchait à sa fin. En effet, il était prévu la construction d’une résidence séniors  sur un terrain appartenant à l’OPAC, situé à l’angle de la rue du Vieux Bourg et du chemin du Moncel.

Lire la suite

La voie Jean Guy Mourguet ne sera pas réalisée

 Brindas Juste Pour Vous décide sans discussion préalable, de ne pas donner suite au projet de la voie Jean Guy Mourguet

 cette rue prévue lors du mandat précèdent permettait de rejoindre la montée de la Bernade à la montée du Clos. Le long de cette voie, de nouveaux commerces, dont une moyenne surface, des zones de stationnement facilitant l’accès aux commerces du centre bourg,  une piste cyclable, étaient prévus ainsi que dans le futur  l’implantation de logements sociaux permettant ainsi de répondre aux exigences de l’Etat. Une convention avait d’ailleurs été signée avec l’Epora.  L’Epora est un opérateur foncier chargé d’aider les collectivités dans la mise en place de projets variés d’aménagement, visant à créer des logements, revitaliser les centre-bourgs et lutter contre l’étalement urbain, à qui est reversé notamment les amendes liées à la loi SRU.

Lire la suite

Brindas va perdre la gestion du droit des sols!

Ce billet fait suite au conseil municipal du 7 juillet 2014 et vous explique notre déception face à une décision prise sans concertation de Brindas Juste Pour Vous

Les services de l’Etat n’instruiront plus, dès cet automne, les permis de construire et les déclarations préalables, qui seront désormais à la charge des communes. Chaque commune ne dispose pas d’un service urbanisme suffisamment structuré pour répondre à ces exigences. Or, ce que vous ne savez peut être pas, c’est que Brindas, depuis 2013, sous l’impulsion de C. Agarrat, avait anticipé cette réforme et ne dépendait donc plus de l’Etat pour l’instruction des dossiers d’urbanisme. 

Lire la suite

Avant d'agir il faut réfléchir

La nouvelle municipalité accumule les fautes liées aux risques de conflit d’intérêt. Malgré l’alerte levée lors du premier conseil municipal, il n’a pas fallu attendre bien longtemps pour voir ressurgir le même syndrome.

Dès le deuxième conseil municipal, la majorité s’est lancée tête baissée dans une argumentation inconsistante pour justifier sa volonté de mise en révision du PLU

Heureusement les services de l’état veillent.

Alertés sur les agissements quelque peu cavaliers et irrespectueux des principes définis pas le code de l’urbanisme, s’appliquant à tout projet de refonte des règles d’urbanisation d’une commune, les responsables du SOL (Syndicat de l’Ouest Lyonnais) et du service Urbanisme de la Préfecture ont fort opportunément convoqués les représentants de Brindas pour leur signifier leurs erreurs et rectifier l’emballement d’une volonté de faire délibérer l’assemblée sur des arguments dont le fondement n’est manifestement pas attaché au respect des valeurs servant l’intérêt général.

Lire la suite

Ajouter un commentaire